Bach et Telemann

Sonates

Programme
Autant célébré dans toute l’Europe que sollicité par la ville de Hambourg (son employeur), Georg Philipp Telemann parvient toutefois à obtenir un long congé en 1737 pour se rendre à Paris, capitale où ses œuvres sont appréciées, jouées, éditées, copiées. Il offre alors au flûtiste Blavet et au gambiste Forqueray fils, très actifs au Concert Spirituel, une nouvelle série de six sonates en quatuor, venant prendre le relai d’une précédente série, qui est alors sur tous les pupitres. Au nombre des 237 souscripteurs de l’œuvre figurait un certain « M. Bach de Leipzig », inconnu en France, mais grand ami de Telemann. Ses hôtes parisiens joueront flûte, violon et viole de gambe ; Telemann, lui, se met au clavecin.
Dans ces quatuors, la partie de viole de gambe n’est absolument pas un simple continuo mais une véritable partie soliste, copieusement virtuose : flûte, violon et viole discutent sur un pied d’égalité. Et Telemann compose dans tous les styles de l’Europe : légèreté italienne, rigueur allemande, mais aussi et surtout… charme français. Le résultat ne manque pas de panache !
Son apparente simplicité et sa séduction mélodique vont droit au cœur et dissimulent une habileté d’écriture suprême.
Les Sonates pour orgue de Bach sont des trios qui demandent un seul musicien lorsque jouées sur deux claviers et pédale, mais elles peuvent aussi bien être adaptées aux quatre partenaires de la sonate en trio, deux d’entre eux s’occupant de la ligne de basse (ce n’est qu’à la fin du XVIIIe siècle que les désignations de « trio » ou de « quatuor » se rapporteront au nombre d’instruments requis et non plus à la structure polyphonique de la composition). Une telle transcription est loin d’être inhabituelle chez Bach et ses contemporains ; Bach ne se prive pas de confier ses lignes mélodiques à diverses combinaisons sonores.
Bach et Telemann étaient amis dans la vie. Les voici réunis pour ce concert.
J.S. Bach – sonates en trio et transcriptions
G.P. Telemann – quatuors et nouveaux quatuors parisiens
Distribution
Quatuor de La Chapelle Harmonique

Gabrielle Rubio, traverso
Evgeny Sviridov, violon
Jean-Christophe Dijoux, clavecin
Valentin Tournet, viole de gambe
Dates
Jeudi 27 septembre 2018, 12h30
Auditorium du Louvre, Paris
Dimanche 24 février 2019, 16h
Église de Blanzat